Pose d’asphalte

Pose d’asphalte

La pose d’asphalte demande de nombreuses connaissances dans le domaine, puisqu’il existe une quantité infinité de variétés qui ont une incidence sur le déroulement de l’installation.

Déterminer le type de sol et faire l’excavation

Avant de poser de l’asphalte, il faut:
  • NDéterminer le type de sol dans le but de planifier adéquatement l’excavation;
  • NFaire une excavation d’une profondeur de 30 à 40 cm (en fonction du type de sol détecté).
Dans la grande région de Montréal, le sol est généralement constitué d’argile, de sable, d’humus et de calcaire.

Les sols argileux

Les sols argileux que l’on retrouve à Montréal et ses environs se constituent de limons (dont la taille se situe entre l’argile et le sable) et d’argiles. En d’autres mots, ce sont des sols à grains fins (soit de moins de 0,075 mm). Par conséquent, ce type de sol peut être très mou… comme il peut être très dur, dépendamment de sa proportion en eau. Cela les rend soit sensibles au gel, soit sensibles à la sécheresse, ce qui fait varier leur volume.

Les sols sableux

Ce sont les sols les plus faciles à travailler, car ils sont essentiellement constitués de sable. En plus d’être très friables et perméables, ils sont beaucoup moins sensibles au changement de température.

Les sols meubles

Ayant une bonne masse de matières organiques, ces sols, composés d’une sous-couche de calcaire et d’un fond rocailleux, sont très fertiles. Malheureusement, les excavations profondes dans ce type de sol peuvent être très coûteuses.

Poser l’asphalte

Puisqu’il existe plusieurs types d’asphalte, la pose varie en fonction de celui choisi. La pose peut être réalisée par une simple couche d’asphalte dont l’épaisseur peut aller jusqu’à un maximum de 75 mm (soit 3) et un minimum de 50 mm (soit 2).

On peut aussi faire un pavage multicouche ou l’on pose une couche de base avec un grain épais et résistant avant de poursuivre avec une couche de finition.

Besoin d’une soumission gratuite?

Créer la fondation (le lit de pose)

Lorsque l’on pose de l’asphalte, la fondation est très importante dans la mesure où il s’agit de la surface granulaire sur laquelle sera déposé le pavé uni. Règle générale, elle est constituée de roche de mg20 ou 0-3/4 ʺ, à moins que la surface soit molle. Dans un tel cas, cette dernière peut contenir une couche de mg65 ou 0-2ʺ1/2.

Si le pavage à installer n’est pas de l’asphalte, alors on doit faire une couche de finition en sable ou en criblure de pierre, en plus d’installer une membrane géotextile.

Installer des pentes d’égouttement d’eau

Ces pentes permettent d’éviter l’accumulation d’eau qui fait des ravages à votre pavage.

Déterminer le type et le grade d’asphalte à poser

L’asphalte se compose de bitume, de granulat et de sable fin. Il en existe plusieurs sortes sur le marché, comme:
  • NLe EB-20: enrobé bitumineux où les roches sont passées au tamis de 20 mm, on l’utilise comme couche de base;
  • NLe EB-14: enrobé bitumineux où les roches sont passées au tamis de 14 mm, on l’utilise comme couche de base ou couche intermédiaire;
  • NLe EB-10s: enrobé bitumineux où les roches sont passées au tamis de 10 mm, on l’utilise comme couche de surface;
  • NLe EB-10c: enrobé bitumineux qui est enrichie et où les roches sont passées au tamis de 10 mm, on l’utilise comme surface ou comme couche de correction;
  • NLe EB-5: enrobé bitumineux où les roches sont passées au tamis de 5 mm, on l’utilise pour les corrections fines. Ces types d’asphalte ne sont qu’en réalité qu’une infime partie des sortes disponibles, les formules de fabrication sont extrêmement variées.